Page M2 : musique

"La musique est la nourriture de l'âme".la-musique-est-la-nourriture-de-l-ame.jpg

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (6)

1. Salima 17/07/2013

Bonsoir, écouter les paroles quand on est triste et écouter la musique quand on est heureux et puis une fête sans musique n'est pas une fête. J'aime la musique que ce soit du jazz du classique ou du rock, elles font toutes mon bonheur ! Bonne écoute. Amitié

2. Dalila 17/07/2013

Mon cher ami, la musique et moi c'est une grande histoire d'amour et d'amitié. Dès ma naissance j'étais bercée par une très belle musique que ma mère fredonnait (mamy blue). Imaginez une forêt sans les chants d'oiseaux, la mer sans la danse des vagues, le Sahara et le souffle du vent, des notes de musique magiques qui te font voyager dans un rêve éveillé, très loin, pour se retrouver avec soi-même. Merci infiniment pour ce partage. Bonne soirée.
Amitiés

3. Ali 15/07/2013

Très cher poète,
La musique coule dans mes veines, c'est ma source d'énergie. C'est grâce aux mélodies que j'arrive à surmonter mes chagrins de coeur au lieu de les noyer dans l'alcool. j'ai opté pour une thérapie plus douce et qui me convient. Grande Amitié

Brahim BOUMEDIEN

Brahim BOUMEDIEN Le 15/07/2013

Sage décision cher ami : cela vous permettra de voir plus clair, j'en ai la conviction ! Cordialement.

4. Lilas 11/07/2013

bonsoir, la musique est ma bouffée d'oxygène ! Amitié

Brahim BOUMEDIEN

Brahim BOUMEDIEN Le 11/07/2013

Elle est, en effet, tellement vitale, que Platon, dans "La République" en dit ceci : "Si la musique est la partie maitresse de l'éducation, c'est parce que le rythme et l'harmonie sont particulièrement propres à pénétrer dans l'âme et à la toucher fortement... En les recueillant joyeusement dans son âme pour en faire sa nourriture et devenir "un honnête homme", on blâme justement les vices, on les hait dès l'enfance, avant de pouvoir s'en rendre compte par la raison ; et quand la raison vient, on l'embrasse et on la reconnaît comme une parente, avec d'autant plus de tendresse qu'on a été nourri dans la musique." Tu reconnaîtras avec moi, ma chère Lilas, que nous sommes loin de la thèse que certains veulent faire admettre et qui consiste à faire croire que la musique est source de débauche ! Cordialement.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site