Quand "Tristounette" perd la tête...

quand-tristounette-perd-vraiment-la-tete-1.jpg  

Quand "Tristounette" perd la tête

 

Il y a des jours avec et il y a des jours sans

Il y a des jours espoir, il y a des jours dégoût

Il y a des jours  parfum, il y a des jours égout

Il y a des jours nectar, il y a des jours poison

 

Ainsi va notre vie, comme le veut le ciel

Nous marchons, nous marchons, suivant la destinée

Quel intérêt y a-t-il à vouloir s’obstiner

Sachant que les jours miel suivent les jours fiel

 

Regarde, « Tristounette », regarde autour de toi

Toi qui apprends  toujours, ouvre les yeux et vois

C’est sûr, tu comprendras la justesse de mes mots

 

Ne sois pas ce mouton, ce mouton de Panurge

Tu sais ce que tu vaux, n’imite pas les sots

Reprends confiance en toi, crois-moi, c’est ça qui urge !

               B. BOUMEDIEN le 11/10/2013

                                                                  

9 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (6)

1. Nachida 19/10/2013

Vous savez que la vie nous réserve parfois de grandes souffrances. Mais chacune de ces expériences nous aide à grandir. Il faut donc juste apprendre à en tirer ce qu'il y a de de positif. Votre poème est tellement réel, poignant et si bien écrit ! Merci de nous l'avoir fait partager.

2. Nounou Dim 18/10/2013

Comme vos mots savent apaiser mes tortures ! Vous avez un don inné pour trouver les bons mots durs parfois certes, mais c'est la réalité. Je suis entièrement d'accord avec Marie-Line. Prenez soin de vous et merci pour le partage. Gros bisou

3. silya 18/10/2013

Bonsoir, mon très cher professeur. Une fois de plus, merci pour ce magnifique poème, pour votre gentillesse. Vous lire est un véritable plaisir. Les mots me manquent pour qualifier cette lecture. Je la trouve pure, douce, reposante. Oui, c'est ça ! Vous êtes notre Ange. Votre amitié m' est très précieuse. Merci. Les bons amis comme vous, me redonnent le courage qui manque parfois, pour poursuivre cette route qui m'est destinée. Je vous remercie infiniment. Je vous embrasse en pensant très fort à vous.

4. Marie-Line (site web) 13/10/2013

Très Cher Brahim,

Que tu as raison Brahim : surtout ne pas être un mouton de Panurge, ni imiter les sots.
Ne pas faire aux autres, ni le mal qu'on t'a fait, ni le mal que tu n'aimerais qu'on te fasse " non plus.

J'espère te trouver en bonne santé.
Avec toute mon amitié.
Au plaisir de te lire.

Marie-Line

5. Abla 12/10/2013

Moi si j'ose dire la vie c'est comme une rose les pétales sont les rêve ,les épines la réalité ,il y'a des hauts et des bas donc il faut juste être forte et c'est pas facile Merci pour le partage

6. Rachida 12/10/2013

J'aime beaucoup ,la vie est un champ de bataille et oui et il faut toujours lutter bon courage amitié

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 14/07/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site