Le meilleur, tous les potes vous le diront...

 

 

 

 

Le meilleur d entre nous 1"Le professeur Djamel GUERID, l'un des plus grands repères de la sociologie en Algérie, a tiré sa révérence samedi dernier à Oran" (El-Watan du 3/9/2013)

 

Le meilleur d’entre nous

 

Il est parti trop tôt

Le meilleur d’entre nous

Il reste sa photo

Et tout son travail fou

 

Il brillait ce chercheur

Depuis longtemps déjà

Il brillait ce docteur

Que la mort emporta

 

Mais il reste debout

Gardant tout son aplomb

Lui qui voyait le bout

De ce tunnel trop long

 

Les potes qui l’ont connu

Peuvent vous le dire

Il est devenu

Celui qu’il faut lire

 

Comme ami il était

Dans l’ancienne Cirta

Dont il fit la fierté

Et qu’elle félicita

 

Il n’était encore

Qu'humble médersien

Mais battit les records

De tous les lycéens

 

Dimanche, fidèlement

Les copains, à la hâte

Se retrouvaient gaiement

Au café "El-Hayat"

 

Autour de lui, assis

Ils écoutaient "Halim"

Dans un "lastou adri"

Absolument sublime

 

Ce cadre amical

Pour le politologue

Préparait déjà

Le futur sociologue

 

Le thé exceptionnel

Et les amis heureux

En ce lieu fraternel

Ne parlaient pas que d'eux

 

L'Algérie, son histoire

Le combat héroïque

Et toutes les victoires

Nous rendaient euphoriques

 

On évoquait Boulaïd

Avec lui ces grands hommes

 Ces lions intrépides

Qu'avec fierté on nomme

 

Pour tes disciples, Djamel

Le Maître ne meurt pas

Tu demeures éternel

J'entends toujours tes pas.

   B. BOUMEDIEN le 28/8/2013

 

 

 

 

 

 

 

18 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Brahim (site web) 17/08/2017

Merci, mon cher Hocine pour ta reconnaissance envers cet immense chercheur que le pays a perdu, hélas ! Ce qui est rassurant c'est qu'il a eu le temps de préparer la relève par la formation du groupe d'étudiants dont tu as eu la chance, comme tu le soulignes, de faire partie.

Cordialement.
Brahim.

2. hocine 28/12/2013

Bonjour,
M.GUERID est une exception. Vos mots me rappellent ses mots sur l'amour de l'enseignement et de la recherche. On a eu la chance de le connaître, même si on n'a pas bien profité de son savoir et de ses nombreuses qualités.
Dans l'espoir de ne pas le décevoir, je vous dis : merci.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 03/09/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site