Créer un site internet

La maison paternelle

 

 

 

 

 

 

 

 

La maison paternelle 1Elle si animée

Il y a plusieurs années

Semble abîmée

Et maintenant fanée

 

Celle qui en était l’âme

Est partie sans gémir

Cette grande Dame

En était le sourire

 

Sa chorba, son couscous

Sa chakchoukha, son aïche

Qu'elle préparait pour tous

Donnaient l'eau à la bouche

 

Elle s’est sacrifiée

Pour que vivent les siens

Elle s’est toujours fiée

Au fabuleux destin

 

J’en garde encore l’image

Que je ne peux oublier

Ma mère était sage

Et nous était liée

 

Elle est au paradis

L’héroïque princesse

Dieu a toujours dit

Qu’il tiendrait ses promesses

Brahim. B le 5 juin 2020

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Papillon bzd 08/06/2020

Un ami a écrit : " Une maman !? C'est l'être assis à la droite de Dieu.
Dieu crée la vie. Elle ?
Elle la porte neuf mois durant.
La vie lui est confiée par le créateur.
Elle en prend soin.
Elle en prend soin dans son antre, à travers son corps, son âme et son coeur..."
J'ajoute qu'elle ne cède son poste qu'une fois sûre de la relève .
Paix à son âme et qu'elle repose à droite de Dieu .

Brahim BOUMEDIEN

Brahim BOUMEDIEN Le 08/06/2020

Merci pour ce commentaire intéressant et utile !

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 09/02/2021

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×