L'Instituteur

L instituteur 2                                

 L'Instituteur

 

J’aime l’Instituteur qui est aussi le Maître

Dans sa simplicité, il est si merveilleux !

Prestidigitateur, il fait apparaître

Ce qui nous enchante, sans être prétentieux.

 

Si l’école est si belle, c’est surtout grâce à lui

On y va de bon cœur, on la quitte à regret

Pressé d’y retourner, tellement le temps fuit

Devant un tableau vert, décoré par la craie.

 

Où est mon porte-plume, où est mon encrier ?

Que deviennent mes bons points, où sont donc mes images ?

Où est donc mon buvard et mon protège-cahier ?

D’aucuns me répondront : ceci n’est pas très sage…

 

Peut-être ont-ils raison : nous vivons un autre âge

Où des concepts nouveaux ont fait apparition

Le maître est un robot qui fait de l’accouvage

Maniant des outils de massive destruction…

                                          B. BOUMEDIEN, le 6/4/2013

 

6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Brahim (site web) 14/08/2017

Mes salutations cordiales à tous ceux qui se souviennent de cette rentrée 62, post indépendance !

Brahim

2. Marie-Line (site web) 07/04/2013

Cher Brahim,

Très beau texte et tellement vrai dans la dernière strophe.

Où est en effet la gomme qui pourrait effacer les erreurs d'adultes prétentieux que certains d'entre nous sont devenus ?
Où est le papier buvard qui pourrait absorber ces mots ou ces textes assassins qui ont déclenchés tant de conflits.

Heureusement, il y a aussi les poètes écrivant encore sur un cahier d'écolier...

Avec toute mon amitié.
Au plaisir de te lire.
Marie-Line

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 04/09/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×