Haro sur le cartable !

haro-sur-le-cartable.jpgHaro sur le cartable !


La forêt est parfois

Cachée par un arbre

C’est par mauvaise foi

Qu'on parle de cartable

 

On dit que c’est le dos

Qui souffre énormément

Et que tout le fiasco

Vient de là, sûrement

 

Haro sur le cartable

A l’origine du mal

C’est lui le coupable

Et c’est infernal

 

On oublie la tête

Et ce qu’on met dedans

Est-elle bien faite ?

Là, est la question

 

Montaigne et Rabelais

En ont déjà parlé

Bien faite, il la voulait

L’auteur des essais

 

Que non ! Dit Rabelais

L’abîme doit être plein

Il faut hélas rappeler

Que nous en sommes loin

 

Le cartable est accusé

Mais il n’y est pour rien

Il sert à excuser

Ceux qui y voient un lien.

B. BOUMEDIEN le 08/9/2013

 

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. Zoubida 15/09/2013

Oh! mon cher ,ce que les armoires a deux portes vitre d'autre foi me manque ,la ou nos cahiers de classe et nos livres étaient bien rongées ,et qu'a la fin de l'année on les récupéres avec un grand plaisir ,le temps ou les élèves n'avaient pas besoin de change tout le temps de place ,pour la destrebution des cahiers tu n'as pas besoin de connaitre les élèves ils restaient toujours a la même place avant les amis ,on les retrouvent pendant la récréation pas assis a côte de soi la passe me fais souvent pleure !je revois toujours le sourire de mon professeur apret

2. Chrifa 11/09/2013

Vous savez monsieur, que je suis obligé de porte le cartable de mon fils tous les jours !il fait presque le même poids que mon enfant ,il est tellement chétif qu'il me fait beaucoup de la peine !je me demande ce qui est le plus important? ce qu'il y'a dans le cartable ou bien ce qu'il y'a dans la tête ....merci pour ce sujet sa me touche Amitié

Brahim BOUMEDIEN

Brahim BOUMEDIEN Le 11/09/2013

Chère Madame, Si je comprends bien, votre fils qui a la chance d'avoir une douce maman qui le soulage du poids du cartable à l'origine de tous les maux du système éducatif, a pu profiter entièrement (n'ayant pas à souffrir du "méchant" cartable) d'un enseignement de qualité où il a appris à observer, à comparer, à raisonner, à analyser, à déduire et avoir un esprit critique qui n'a rien à envier à celui du petit finlandais, du petit japonais ou du petit allemand. Si tel est le cas, grand bien vous fasse et que Dieu vous le garde ! Cordialement.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 14/09/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×