Février, tu es de retour...

 

                                                                  

 

                                                        fevrier-tu-es-de-retour.jpg

 

                                                                                 février, tu es de retour...                                                                                                                  

 

Les Romains ne t’aimaient pas et tu es de retour

Je ne veux pas croire ce qu’ils pensaient de toi

Très nombreux parmi eux, te voyaient en vautour

Moi, j’ai un autre avis ; je le dis, je le crois

Beaucoup de gens très chers sont nés en février

De beaux souvenirs certes, mais de moins beaux aussi

Février, comprends-tu, je ne peux t'oublier

De durs évènements ont été adoucis

par les gens qui m'entourent, tous ces braves au grand coeur

Des êtres exceptionnels, tous pleins d'humanité

Sont venus alléger ces moments de douleur

Dominés par l'effroi, le doute et l'anxiété

Certains se sont rebiffés en me tournant le dos

Ils restent dans mon coeur et que Dieu leur pardonne

Ils ignorent qu'ils ont tort et se mettent un bandeau

Susceptibles quils sont, c'est dommage, ils m'étonnent

Ils en veulent à Elsa dont je parle plus loin

Cette dame au grand coeur, aux mille qualités

Qui toujours souriante pourtant les aime bien

Le monde est ainsi fait, même en amitié

Comprends, tu es aussi le mois des amoureux

Qui s'échangent des mots, des fleurs, des billets doux

Ce langage des coeurs qui fait plus d'un heureux

Tu n'es pas si funeste, février, après tout

Tu amènes Elsa, gâteau et sa cerise

Quelle classe, quel charme et quelle splendeur

Et ce don inné qui la caractérise

Les mots, dans sa bouche, se transforment en fleurs

Quel style, quelle modestie et quelle douceur

Et la belle anagramme de son nom à l'envers

Eloignant calomnie, envie et laideur

Se transformant en miel que le patient espère

Devant tant de merveilles, défiant le sort

Toutes en février, et auxquelles j'adhère

Je crois dur comme fer, que les Romains ont tort.

                                                                    B. BOUMEDIEN  LE 02 février 2012.

 

 

 

11 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (11)

1. Marie-Line (site web) 27/01/2013

Bonjour Brahim,

Bien sûr, comment ne pouvais tu pas rendre hommage au mois de l'Amour... ta plume s' y prête si bien
Il fut aussi un mois de révolte pour Alphonse de Lamartine. Comment ne pas le citer venant de sa cité.

J'espère que quelques boutons de roses s'annonceront dans ton jardin...

Avec toute mon amitié et au plaisir de te lire.
Marie-Line

2. pedagotec 30/06/2012

Heureux de savoir que ce poème vous plaît. Merci pour vos visites de temps en temps.

pedagotec.

3. UNE LECTRICE ANONYME ! 30/06/2012

FEVRIER EST AUSSI "MON" MOIS ; POUR DIVERSES RAISONS ENTRE AUTRES MA NAISSANCE, CELLE DE LA PERSONNE QUI M'EST LA PLUS CHERE ET SURTOUT LE MOIS DE NOTRE RENCONTRE IL Y A PLUS DE QUARANTE ANS . ALORS AVEC VOTRE PERMISSION JE PARTAGE CE MAGNIFIQUE POEME ,( EN VOUS CITANT BIEN SUR).MERCI POUR CE GENEREUX PARTAGE !
UNE INCONNUE QUI VOUS LIT DE TEMPS EN TEMPS

4. LILAS 27/02/2012

Votre poème dégage une tristesse et une joie en même temps qui perce les coeurs ! Dieu seul sait combien j'apprécie ces moments de bonheur ! Je vous remercie du fond du coeur vous êtes une richesse inestimable.

5. ARC EN CIEL 27/02/2012

C'est le plus grand bonheur votre poème ; il me fait voyager dans le temps je retrouve une valeur très rare dans une époque où le vrai art est devenu rare je sens deux sentiments opposés : le premier me fait vibrer le coeur de plaisir et le deuxième me bouscule de souvenirs vous êtes un grand et resterez toujours dans mon esprit et dans les coeurs des milliers de vos lecteurs merci

6. salim 21/02/2012

les 13 derniers vers sont magnifiques merci ; ma fleur est ravie et elle vous dit
merci mille fois

7. pedagotec 20/02/2012

Mais avec grand plaisir, mon cher Salim, ce n'est pas moi qui vais m'opposer à ce qu'une fleur que tu as triée parmi toutes ces fleurs épanouies, reçoive le poème que tu as choisi pour le lui offrir ! C'est même un honneur pour pédagotec !

8. salim 20/02/2012

jmr recopie ce poem pr ma fleur qui aim fevrier et la poesie si vous le permetez bien sur merci

9. tania 20/02/2012

février est mon mois préféré j'aime ce poème merci

10. veniiiiiiiiiise 20/02/2012

Quand le passé se veut meilleur, et que demain n'est que calvaire, et que chaque geste est une sentence, quand les disputes brisent notre union, mieux vaut donc se libérer que persister à se leurrer ; laissez la colombe s'envoler, dans sa blancheur immaculée, au lieu de ternir le passé, lui qui nous a tout donné.

11. Anonyme 02/02/2012

très beau poème .Que Dieu te garde pour nous.CORDIALEMENT.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 31/01/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site