Égérie, mon amour

Egerie mon amour

                                Égérie, mon amour

Elle s'appelle Gazelle. Avez-vous vu dans les palmeraies, se cacher, une gazelle, aux yeux verts de jade ? C'est ma Jade à moi, mon inspiratrice, ma nymphe, ma gazelle, mon amour d’égérie, que je m’invente et peins sur les murs de « toub » brûlants dans mes nuits insomniaques, d'un été saharien ; lorsque je troque volontiers, toutes les étoiles pour les yeux en amande de ma déesse. Sa chevelure couleur, « noir de jais » est une cascade, que moi, poète fou, imagine, comme une soie répandue sur tous les palmiers dattiers de mon enfance.

 

Texte de Saliha Ragad alias Khalice Jade. Alger septembre 2018.


                              

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site